Retour au menu principal

 

Prochainement     (sous toutes réserves)

   

Dès le 24 mai 2017

Rodin

film de Jacques Doillon (F 2017). Avec Vincent Lindon, Izïa Higelin, Séverine Caneele ...

À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat : ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme Le Baiser et Le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.

 

VF 119'

   

Dès le 24 mai 2017

Sapinhaut une bouffée d'air folk

documentaire de Pierre-André Thiébaud (CH 2017). Avec Henry Follonier, Françoise et Daniel Forclaz, Yves Haenni, Jacky Lagger, Joël Perrier, François Piot, Bernard Rappaz, Richard Robyr, Albert Roserens, Daniel Rosselat, Margot Schutz, Liliane Varone, la voix de Caroline Gasser.

À quatre reprises, entre 1971 et 1976, la clairière de Sapinhaut, sur les hauteurs de la commune valaisanne de Saxon, fut l’écrin enchanteur de l’émergence de la contreculture pop-folk, des luttes libertaires et écologistes en Suisse romande. Quatre décennies plus tard, le cinéaste Pierre-André Thiébaud revient, à travers le regard de ses acteurs, témoins et contemporains, sur le mythique Festival de Sapinhaut, les combats et les utopies qu’il a portés. Il en révèle, avec grâce et poésie, toute la singulière portée dans l’histoire du Valais et de la Suisse modernes.

 

VF 63'

   

Dès le 31 mai 2017

A german Life

documentaire de Christian Krönes, Olaf S. Müller, Roland Schrotthofer, Florian Weigensamer (D 2016). Avec Brunhilde Pomsel.

De 1942 à la fin de la guerre, Brunhilde Pomsel a travaillé comme sténographe au service du Ministre de la propagande du régime nazi, Joseph Goebbels. Décédée en janvier 2017, elle était le dernier témoin vivant ayant connu la machine du pouvoir nazi de l’intérieur et, âgée de 103 ans, elle raconte ici son histoire. Sa vie est aussi le reflet des principaux événements et ruptures historiques du 20ème siècle. Si aujourd’hui, beaucoup de gens pensent que les dangers du fascisme sont écartés depuis longtemps, le témoignage de Brunhilde Pomsel nous fait clairement comprendre que tel n’est pas le cas.

 

VO stt fr, 1h 53'